• Cathline Smoos

Kung Fu Sexuel, l’art de devenir multi-orgasmique !

Nous sommes en -2000 avant JC, toutes les gaules sont préoccupées par l’éjaculation… Toutes ? Non ! Car un village peuplé d’irréductibles Chinois, résiste encore et toujours à l’amalgame Ejaculation = Orgasme ! Et la vie n’est pas facile pour les garnements d’occidentaux retranchés dans leur croyances, Pannix d’Erectum, Ejaculus Précocus, Anéjaculum et Libidinum…


C’est dans les années 1940 qu’Alfred Kinsey, pionnier des recherches en sexologie, fait la découverte des capacités multi-orgasmique des femmes, 40 ans plus tard c’est au tour de William Hartman et Marilyn Fithian dans une de leur recherche de découvrir que 12% des hommes le sont eux aussi…


La pratique des multi-orgasmes est reconnue dans les pratiques Taoïstes depuis des milliers d’années, et à travers les discours sur le tantrisme qui se sont répandus en Occident, l’art du multi-orgasme tend à faire sa place dans la sexualité occidentale.


Orgasme = Ejaculation : Info ou Intox ?


Intox, mais…


Votre orgasme se trouve à la limite de l’éjaculation, ce qui vous conduit souvent à penser qu’ils sont indissociables l’un de l’autre. Et pourtant, avec un peu de travail vous pouvez arriver à maîtriser votre éjaculation tout en gardant les sensations de l’orgasme.


L’éjaculation se fait en deux phases : une phase contractile, où les muscles pelviens se contractent en vue d’expulser le sperme dans l’urètre, et une phase d’expulsion où le sperme est expulsé dans l’urètre et là c’est feu d’artifice !

Bref, le but est ici d’atteindre le point de « non-retour » avant l’éjaculation afin d’obtenir les contractions musculaires à l’origine de l’orgasme, sans pour autant que le sperme soit expulsé.


Cependant, l’orgasme couplé avec l’éjaculation est plus rapide et intense, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’on l’aime tant et qu’il est difficile de se convaincre, qu’à l’issue d’un travail sur soi nous pourrions finalement décupler nos orgasmes et finir sur un grand final !


T’es gentille mais moi je travaille toute la journée, alors j’ai un peu la flemme de bosser !


Okey, j’avoue c’est un peu pénible de se dire qu’après sa journée de boulot on doit encore travailler ses orgasmes ! Mais c’est comme l’escalade, on n’arrive pas au Yosemite sans un peu de travail ! Alors pourquoi ne pas s’y mettre maintenant progressivement ?


On peut commencer par lire : Tantrisme, l’art de l’érotisme de Daniel Odier, pour comprendre un peu la philosophie de vie qui découle de cette pratique, et changer sa manière de percevoir le monde en s’inspirant d’autres cultures. Avec ce livre, vous arriverez à lâcher prise sur l’espace, le temps, le manque, la perception de soi, et les attentes vis-à-vis des autres.


Les Baise-ics

  • La respiration abdominale : c’est la technique Bobo-Jus de betterave- Yoga

  • Muscler le périnée : demandez conseil aux femmes qui ont déjà eu des enfants elles ont forcément suivi une rééducation du périnée suite à l’accouchement, et oui c’est comme le sport, faut bosser mon copain !

  • Contrôler le point « oups…trop tard »

  • Cultiver un bon état d’esprit : A good mood for a satisfied dude !

Pour le reste, je ferai un article plus complet, mais vous pouvez d’ores et déjà vous instruire en lisant : L’homme multi-orgasmique de Mantak Chia et Douglas A.Arava !


« On n’attend plus rien, on est immergé dans l’instant. On ne pense plus du tout à ce qui s’est passé avant ou à ce qui se passera après. »

69 vues