• Cathline Smoos

Et toi, c’est quoi ton tempo sexuel ?

Monsieur et Madame arrivent en consultation, à peine après avoir passé la porte, un débat houleux s’installe.

«  – C’est une nympho ! Je vous jure elle veut faire l’amour deux fois par jour !

– Oui et bien ce n’est pas de ma faute si j’ai du désir et que je vis avec un homme frigide !

– Rien à voir, c’est juste que je suis fatigué, et 2 fois par semaine me suffirait.

– Au début, c’était plus souvent…

– Oui, mais justement c’était le début ! »

Et si toute cette histoire n’était que la métaphore d’une envie de Yaourt ?


Le tempo sexuel c’est quoi ?


Le tempo sexuel, correspond au rythme de vos besoins en matière de relations sexuelles. Concrètement, celui-ci fluctue en fonction des personnes, des saisons, de vos émotions et de votre vie sociale. Certaines personnes, auront besoin de 3 rapports sexuels par semaine pour se sentir bien, d’autres une fois par mois. C’est un peu comme une envie de yaourt, oui tout le monde ou presque mangent des yaourts, mais certains n’imaginent pas un repas sans finir par un produit laitier, et d’autres vont en manger de temps en temps.


Il est par exemple tout à fait normal d’avoir une libido plus basse, si vous êtes préoccupés par des difficultés personnelles, de travail ou familiales.  Votre énergie sera concentrée pour vous amener à prioriser  le traitement de ses informations, et résoudre vos problèmes.


La science dans tout ça ?


La science, elle, nous parle des biorythmes, qui correspondent à des régulateurs internes, on peut l’appeler l’horloge biologique. Celle-ci se rythme grâce à des éléments extérieurs, par exemple, la lumière, la température, et va programmer votre sommeil, vos activités intellectuelles et bien entendu votre sexualité !

Pas étonnant, qu’au printemps et en été nous ayons un tempo sexuel plus accru, il fait beau, chaud et en général tout cela à un impact assez positif sur notre humeur de manière général.


De plus il semblerait qu’il y ait une différence de taux de testostérone libéré dans le corps humain entre les saisons froides et les saisons chaudes, ce qui expliquerait en partie une libido plus accrue pendant les périodes chaudes de l’année.


Et du coup, on fait comment ?


Tout d’abord, mettez-vous au tempo sexuel le plus faible, pourquoi ? Car si vous faite l’inverse vous risquez de gonfler votre partenaire et de l’éloigner de vous. Cependant, c’est aussi votre rôle d’augmenter son tempo sexuel, en l’amenant sur la voie du désir, préliminaires, attentions, et bonne humeur et confiance en soi sont les clefs pour stimuler le désir de votre partenaire.

En général les hommes connaissent trois pics par jour : un à huit heures le matin, un autre au milieu de l’après-midi et un aux alentours minuit.

Pour les femmes, il semblerait qu’elles connaissent des pics de libido durant la période d’ovulation, soit 14 jours environ avant les prochaines menstruations, et seraient plutôt du soir que du matin.


Au début d’une relation de couple, il est courant d’avoir un haut rythme sexuel, puis par la suite, celui-ci s’estompe et laisse la voie à d’autres activités relationnelles. En moyenne, les couples en France font l’amour 7,5 fois par mois, et pas 28 fois par mois !


Alors rassurez-vous, et mettez en place des stratégies pour stimuler votre désir en restant curieux et optimistes !



47 vues